Notícias

Pour les cariocas, le plus gros problème dans le centre de Rio, ce sont les vendeurs ambulants

La deuxième phase de la consultation publique du Plan d'Urbanisme Centre de relance, fermé et rendu public ce mercredi (24/02), montre clairement que la population de Rio de Janeiro voit que le réorganisation de la rue et du commerce de rue C'est le plus gros problème dans la région centrale de la ville. Parmi les personnes ayant répondu à l'enquête, 33 241 TP3T ont indiqué cette réponse. ET plus de deux fois plus que le deuxième élément le plus cité par la population interrogée.

En deuxième position se trouvait créer des espaces de parc pour les familles, avec 14 92% de voix. Des points tels que les marchés et l'éclairage public, les jardins communautaires, les pistes cyclables et les supports à vélos figuraient également sur la liste ouverte au vote de toute la population de Rio par le Secrétariat municipal d'urbanisme. Le secrétariat est dirigé par l'urbaniste Washington Fajardo.

imprimer 0
Données de la consultation publique Reviver Centro

Au total, 3648 personnes ont répondu à l'enquête du 10 au 24 février. Il s'agit de la deuxième étude réalisée par SMPU dans le cadre de son ambitieux projet de revitalisation de la zone centrale de Rio de Janeiro.

Imprimer 1
Pour les Cariocas, le plus gros problème dans le centre de Rio, ce sont les vendeurs ambulants 12

La consultation publique sur le Plan Urbain Reviver Centro connaîtra une troisième phase, qui comprend un projet de loi complémentaire à présenter à la Chambre des Conseillers. Le projet est si important pour le maire Eduardo Paes qu'il a décidé de créer un Bureau de Crise pour gérer l'opération de changement de visage du Centre, dans le but d'attirer plus d'habitants dans la région et de rétablir l'ordre urbain.

Source : Journal de Rio

A lire aussi :

fr_FRFrench