Le secrétaire d'État au Tourisme Gustavo Tutuca présente les résultats de Setur RJ en 2023 crédits Fabricio Gomes
NotíciasTurismo

Le gouvernement de l'État publie le bilan des actions touristiques en 2023 et les projections pour 2024, lors de la réunion du Conseil d'État

Ce jeudi, Rio accueillera le premier bureau de l'Organisation mondiale du tourisme pour les Amériques et les Caraïbes
Le Gouvernement de l'État, à travers le Secrétariat du Tourisme, a présenté ce mercredi (13/12) le bilan des actions du secteur en 2023 et la planification pour l'année 2024. L'annonce a eu lieu dans la matinée de ce mercredi (13/12), lors une réunion du Conseil National du Tourisme, à l'hôtel Copacabana Palace, avec la présence de plus de 50 institutions publiques et privées. A cette occasion, le cap du million de touristes étrangers ayant transité par Rio cette année a été grandement célébré. Le chiffre consolide la reprise du secteur et est très proche de 2019.
Le secrétaire d'État au Tourisme, Gustavo Tutuca, qui est également président du Conseil, a souligné que Rio de Janeiro était à nouveau le théâtre de grands événements et a présenté le planning pour 2024. Des projets tels que Rio é de Vocês et #TôNoRio, seront à travers une refonte pour répondre à certaines demandes du secteur.
– Nous avons beaucoup de choses à célébrer pour les résultats de 2023, mais cela nous laisse la mission et l’énorme responsabilité de faire un travail encore meilleur en 2024. Nous avons déjà fait toute la planification stratégique pour l’année prochaine, avec tous les domaines techniques. , depuis quelques mois maintenant. Nous poursuivrons notre engagement à renforcer les 12 régions touristiques de l'État et à promouvoir Rio de Janeiro en tant que destination sur les marchés nationaux et internationaux. Je remercie encore une fois le gouverneur Cláudio Castro et le vice-gouverneur Thiago Pampolha, qui nous ont apporté tout leur soutien et n'ont ménagé aucun effort ni investissement pour que nous puissions développer notre travail à la tête de Setur-RJ – a déclaré Tutuca.
La grande nouveauté est un projet qui est encore en développement et qui devrait s'appeler « Rio Experiences ». L’idée est d’apporter une partie de l’État aux plus grandes villes en envoyant des touristes dans notre État. Les actions d'activation seront menées dans des espaces publics, des centres commerciaux ou des événements, toujours destinés au consommateur final, générant un désir de consommation et un engagement pour « vendre » Rio de Janeiro.
Le président de Fecomércio RJ, Antonio Florencio de Queiroz, a présenté un aperçu des performances de l'entité en matière d'actions touristiques et a réitéré son soutien au gouvernement de l'État en 2024.
– Tout ce qui se passe à Rio de Janeiro a un impact bien plus important que dans n’importe quel autre État. Fecomércio est très heureuse de voir les résultats que nous avons obtenus dans les actions conjointes pour le secteur, qui en 2024, élargiront ces partenariats, promouvant avant tout nos attractions et créant de grandes opportunités pour la chaîne de production touristique à Rio de Janeiro et au Brésil – a déclaré Queiroz .
Sécurité pendant les festivités
Le secrétaire à la Sécurité publique de Rio, Víctor dos Santos, a souligné l'intégration entre la police militaire et civile pour garantir la sécurité lors des événements qui se déroulent à Rio, en soulignant les festivités de fin d'année et le carnaval.
– Rio est une puissance touristique. Le gouvernement de l'État a investi dans la technologie qui, combinée au travail des services de renseignement et des agents, garantit la sécurité des touristes qui choisissent notre État pour leur repos et leurs loisirs. Nous sommes prêts pour le réveillon du Nouvel An et le Carnaval – a expliqué le secrétaire.
Le tourisme intérieur a été mis en avant lors de la réunion, à travers les éditions d'été et d'hiver du programme « Tô no Rio », qui promeut les attractions touristiques de l'intérieur de l'État au sein même de Rio de Janeiro. Le retour des grands événements comme le Stock Car, après 10 ans, la Coupe Davis, après 20 ans et l'Open de tennis de Rio, qui a repris, ont également été soulignés.
Le G20 « démarre » déjà en janvier
Également lors de l'événement, Setur-RJ a publié un aperçu du calendrier des réunions du G20 à Rio tout au long de l'année. En janvier, la première d'entre elles est prévue, une réunion des ministres des Affaires étrangères.
En juillet, l'État accueillera les groupes de travail sur le tourisme, l'éducation, le développement, la réduction des risques de catastrophe, la lutte contre la faim et la pauvreté, ainsi que d'autres réunions du G20.
En septembre, les travaux se concentreront sur les initiatives sur la bioéconomie, la mobilisation mondiale contre le changement climatique et les infrastructures. Octobre est le moment de débattre de sujets liés au climat et à la durabilité environnementale. Un groupe de travail sur la santé est également à l'ordre du jour.
En novembre, Rio de Janeiro accueillera deux sommets : le sommet social et celui des chefs d'État qui composent le G20.

A lire aussi :

fr_FRFrench